Protéger vos appareils de surveillance connectés

Si vous envisagez de vous équiper de caméra de surveillance, je vous conseille fortement de lire cet article.
Des dizaines de milliers de caméras de surveillance seraient vulnérables au piratage informatique. Connectées à Internet, les caméras ont un point faible qui a été identifié et qui permet à n’importe qui avec quelques lignes de code de se connecter.

Les mots de passe et identifiants

Les systèmes de surveillance connectés à Internet (caméras et détecteurs de présence connectés) sont particulièrement vulnérables aux hackers informatiques surtout si vous laissez les mots de passe par défaut, qui sont accessible dans les notices des fabricants que l’on peut aussi trouver en ligne. Les pirates peuvent trouver vos caméras connectés en utilisant les moteurs de recherche comme Google, qui permet aux utilisateurs de localiser tout ce qui est connecté à Internet. Les hackers peuvent alors tenter de se connecter à vos appareils. Si votre nom d’utilisateur et votre mot de passe sont tous les deux « admin » ou les identifiants et mots de passe d’origine, les pirates pourront facilement avoir accès à vos appareils connectés.

Les risques encourus

La situation devient critique lorsque les pirates trouvent les moyens d’accéder rapidement à un grand nombre de caméras à la fois. C’est ce qui s’est passé lors des attaques de Mirai en 2016, lorsque des hackers ont accédé à des caméras connectées à Internet et les ont infectés par des logiciels malveillants. Cela a créé tout un réseau d’appareils piratés. Les caméras ont ensuite été utilisées pour envoyer un nombre important de requêtes à des sites Web, attaques en déni de service distribué (DDoS), les mettant temporairement hors ligne.

Ou plus simplement vérifier que vous êtes absent de votre maison pour venir vous cambrioler.

Comment se protéger

La meilleure façon de protéger votre caméra de sécurité est de prendre les mesures préventives suivantes :

 

  • Choisir un produit de marque provenant d’une entreprise ayant une bonne réputation, et qui se soucie de corriger les failles de ses appareils. N’achetez jamais un système de sécurité qui n’est plus maintenu (mis à jour).
  • Utilisez toujours des mots de passe sécurisés et surtout ne jamais laisser mot de passe et identifiant d’origine. Changez régulièrement votre mot de passe.
  • Mettez toujours à jour systématiquement vos logiciels pour pouvoir bénéficier des correctifs.
  • Limitez le nombre d’appareils que vous utilisez pour accéder à votre système.
  • Ne jamais utiliser les connexions publiques pour accéder au système de sécurité de votre maison.
  • Achetez un système qui détecte quand le signal de votre réseau a été intercepté par un dispositif de brouillage et vous avertira aussi quand votre système rencontre une panne de signal. Cela vous permettra de réagir rapidement.

La sécurisation de votre réseau

Il est préférable de choisir un système câblé car cela reste beaucoup moins vulnérable au piratage que les réseaux sans fil. Cependant, si vous utilisez un système sans fil (WIFI, Bluetooth), il est obligatoire d’activer l’option de cryptage WPA2. Le WPA2 est un protocole de sécurité qui doit toujours être utilisé lors de l’installation d’un système de sécurité sans fil.

Lire  Flash Test : Caméra Bosch 360°

Author: J.Cardano

Rédacteur et responsable de la publication pour le site Job'Innovation - News

Share This Post On