Pourquoi la lumière bleue est néfaste pour notre vision ?

Les écrans sont omniprésents dans notre quotidien. Les télévisions et surtout les smartphones produisent pourtant de la lumière bleue qui est néfaste pour les yeux. En plus de perturber le sommeil et causer la fatigue visuelle, elle peut aussi endommager la rétine et entrainer la cécité. Coup d’œil sur les effets de la lumière bleue.

La lumière bleue : qu’est-ce donc ?

Il s’agit d’une lumière à ondes courtes émise naturellement par le soleil. Toutefois, les appareils que l’on manipule au quotidien tels que notre smartphone émettent également de la lumière bleue. Une situation qui à terme peut durablement affecter notre santé oculaire.

En soi, le danger de la lumière bleue reste faible. Elle est composée de plusieurs bandes de couleurs, dont la majorité n’est pas néfaste à la vision. Seules les bandes bleu violet présentent une menace pour la vue. Mais bien que sa présence soit faible, la surexposition aux écrans depuis ces dernières années augmente fortement les risques d’endommagement de la rétine. En effet, 9 Français sur 10 passeraient en moyenne 5 h 47 min devant un écran, dont 66 % devant les écrans des terminaux mobiles. Pourtant, les smartphones, ordinateurs, tablettes et autres appareils diffusent des pics de lumière bleue appelée « Lumière à Haute Énergie Visible » ou HEV.

Une ennemie jurée de la vision

photo d'une femme qui travaille sur son pc portableLa phototoxicité de la lumière bleue, qu’elle soit naturelle ou non, est bien réelle. Et la surexposition à l’écran n’arrange pas les choses. En France, ce phénomène commence dès le plus jeune âge, soit 12 ans en moyenne.

Les études montrent que la longueur d’onde la plus toxique pour les cellules rétiniennes se situe autour de 415-455 nanomètres. Une zone phototoxique du spectre lumineux qui correspond à la couleur bleu violet. D’après les scientifiques, cette dernière rendrait toxique une molécule photosensible pourtant indispensable au fonctionnement de la rétine.

Appelée rétinal, cette molécule est produite en plusieurs nombres dans l’œil. Après un contact prolongé avec la lumière bleue elle devient toxique et détruit les cellules photoréceptrices qui servent à détecter la lumière et transmettre les informations dans le cerveau. Cette lumière bleu violet, que l’on retrouve actuellement dans tous nos écrans, endommage la rétine et peut contribuer à la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Ce qui, à la longue, entraine la cécité ou la perte de la vision centrale.

Les conséquences d’une exposition à court et moyen terme

Bien que l’exposition à la lumière bleue soit nocive pour la vision, on ne devient pas aveugle du jour au lendemain. En effet, les conséquences de l’utilisation excessive des écrans se manifestent progressivement. À court terme, cela engendre une fatigue oculaire. Un problème qui peut généralement s’accompagner de maux de tête, d’une baisse de la concentration ou d’une vision floutée.

Les troubles de l’humeur et du sommeil sont les principaux impacts de la lumière bleue à moyen terme. C’est la raison pour laquelle les médecins conseillent d’éteindre tous les écrans au moins 90 minutes avant de se coucher. En effet, la nuit, l’exposition excessive à un écran réduirait le niveau de mélatonine, une hormone participant à la régulation du sommeil. Cela va, par ricochet, perturber l’horloge biologique. La lumière bleue pousse le cerveau à rester éveillé, ce qui repousse l’endormissement. De même, bien qu’il s’agisse d’un réflexe pour beaucoup d’entre nous, on évitera de consulter notre smartphone lors des réveils nocturnes. À la place, il vaut mieux favoriser la lecture.

Les mesures à adopter

photo d'un appreil pour examiner les yeuxUne exposition prolongée à la lumière bleue émanant des écrans est toxique pour la rétine. Pourtant, aujourd’hui, les écrans ont intégré notre quotidien. Plus que de simples moyens de communication, les smartphones se muent en un outil bureautique et en accessoire de loisirs. Et en raison de leur caractère multifonctionnel, il est extrêmement difficile de se passer de ces appareils. L’ultime solution consiste donc à utiliser les téléphones portables tout en protégeant les rétines.

Il existe désormais des lunettes anti-lumière bleue qui assurent un meilleur confort des yeux devant un écran. D’ailleurs, le simple fait de porter des verres protecteurs réduit le phénomène de sécheresse oculaire. De même, la plupart des smartphones comportent actuellement un filtre de lumière bleue ou un mode nuit. Il s’agit d’une option qui est facilement accessible depuis le menu de votre appareil mobile. Cette fonction modifie l’étalonnage de l’écran qui affiche des teintes plus chaudes, voire jaunes-orangé.

Des gestes simples permettent notamment de préserver votre santé visuelle lorsque vous utilisez un téléphone ou une tablette. Le premier consiste naturellement à régler la luminosité de l’écran pour éviter l’éblouissement. Par ailleurs, les pauses d’au moins toutes les heures aident à retrouver le rythme naturel de clignement des yeux. Pour cela, il suffit de regarder de loin et déplacer le regard. Enfin, si vous suivez un traitement ayant pour effet secondaire de dessécher les yeux, n’hésitez pas à les humidifier avec des larmes artificielles.

 

 

Avatar

Author: J.Cardano

Rédacteur et responsable de la publication pour le site Job'Innovation - News

Share This Post On