Dossier – Comment choisir son matelas ?

Des problèmes pour vous endormir ? on ne le dira jamais assez, un sommeil réparateur est forcément synonyme d’une bonne literie. En terme de matelas, le choix est large : latex, mousse, de différentes densités, à mémoire de forme… c’est un choix qui vous appartient mais si vous tenez à vous laisser bercer dans les bras de Morphée, il vous faudra choisir le bon modèle. Ce guide a été rédigé dans le seul but que de vous orienter dans ce choix difficile et bien choisir votre matelas en fonction du type de sommier, de votre poids mais surtout, de votre budget.

 

Les différents matelas

Selon le sommier que vous comptez utiliser, il est essentiel d’opter pour un matelas compatible avec ce dernier, mais rassurez-vous, le choix est vaste et les options possibles sont vastes : matelas en mousse à mémoire de forme, matelas à ressorts, matelas en latex…il est possible d’associer les différentes technologies pour vous créer un couchage unique et sur mesure.

Notez qu’il existe entre ces différents types de matelas de grandes différences. Par exemple, le matelas en mousse offre le choix parmi plusieurs niveaux de fermeté ; le matelas à ressorts offre un confort supérieur et avec une ventilation parfaite et enfin, le matelas en latex, quant à lui, est idéal pour les couples car il offre une véritable indépendance de soutient.

Matelas à ressorts

Offrant une ventilation généralement supérieure du fait de son mode de fabrication et sa technologie utilisée, il faut bien l’avouer le matelas à ressort ne manque pas d’arguments. Possédant une bonne indépendance et une durée de vie au-dessus de la moyenne, il faut cependant noter que si vous souhaitez opter pour un modèle d’entrée de gamme, il vaut mieux se diriger vers un matelas en mousse pour éviter la déception et surtout les maux de dos.

Matelas en mousse et à mémoire de forme

Ce type de matelas utilisé généralement trois types de mousses différentes : la mousse polyuréthane, possède différents niveaux de densité, c’est celle-ci que nous retrouvons une grande partie du temps dans les matelas d’entrée de gamme, la mousse polyuréthane à haute résilience est celle qui possède la caractéristique de mémoire de forme, elle s’adapte parfaitement à votre morphologie et vous donne une sensation de légèreté tout en réduisant drastiquement les points de compression. Si vous ête une personne sensible à la chaleur et qui cherche un matelas favorisant le sommeil, c’est ce type de matériaux que nous vous invitons à privilégier.

Matelas en latex

Souvent mis en avant de par leur fermeté et le moelleux qu’ils offrent, ce type de matelas possède la capacité de se déformer sans pour autant s’abimer dans le temps. S’il leur est possible de tenir ainsi le rythme et de supporter les dormeurs les plus agités sans finir aussi plats qu’une galette c’est grâce à leur structure interne, en alvéoles. Notre recommandation est d’opter pour un matelas portant la mention « 100% latex », il existe de nombreux matelas d’entrée de gamme n’ayant pas cette mention mais hormis pour les plus petits budgets, leur confort et leur longévité n’est pas leur atout principal.

 

Le critère le plus important, choisir la fermeté de son matelas

Courbatures, mal de dos…qui ne s’est jamais réveillé en plaignant d’avoir passé une mauvaise nuit ? personne ? c’est bien ce que je pensais ! Il existe dans le monde du matelas différents niveaux de fermeté et il est un argument de choix pour de nombreux fabricants. Opter pour un matelas trop ferme ou trop mou et c’est l’assurance pour vous de vous réveiller avec le dos cassé et de passer la nuit à compter les moutons plutôt que dans les bras de la belle Morphée. Un matelas trop ferme aura tendance à faire souffrir votre colonne vertébrale à cause de son manque d’ergonomie, quant au matelas trop souple, c’est votre corps entier qu’il feras souffrir du fait de son manque de soutient, vos épaules et votre bassin s’enfoncent de trop et ne seront plus alignés avec votre colonne vertébrale. De plus, si vous faites partie de ceux qui se retournent autant qu’une crêpe pendant la cuisson, un matelas trop mou deviendra gênant pour le moindre changement de position.

Attention cependant, en terme de fermeté, chaque marque possède son propre critère et ce qui pourrais être indiqué comme un matelas ferme chez la marque x, ne le seras pas forcément chez la marque y.

Selon votre corpulence et votre taille, si vous avez une tendance au surpoids et/ou que vous êtes de grande taille, c’est un matelas ferme qu’il faudra choisir. A l’inverse, si vous êtes une personne de petite taille (mimi, si tu nous écoute) ou de faible corpulence, optez pour un matelas plus souple.

Nous avons souvent entendu qu’il était préférable d’orienter son choix vers un matelas ferme mais il est clair qu’il ne s’agit pas là du meilleur choix, surtout si vous avez tendance à avoir des problèmes de dos ou que vous en souffrez souvent au réveil. La meilleure chose à faire, est si vous en avez la possibilité, c’est de tester le matelas avant de l’acheter, à savoir que si même vous optez pour un matelas acheté sur internet, certains fabricants et revendeurs vous offrent la possibilité de le tester sur une période pouvant aller jusqu’à 30 jours ! une véritable opportunité car nous le savons trop, l’achat d’un matelas peut s’avérer être un réel investissement en terme de prix.

D’autres critères tout aussi importants

Un autre critère trop souvent négligé est l’épaisseur du matelas. En dessous de 15cm, l’épaisseur seras moindre et vous risquez de heurter le sommier lorsque vous tenterez de vous retourner dans la nuit, autant le dire de suite, rien d’agréable ! A prendre également en compte, faire le choix d’un matelas de grande dimensions auras l’avantage de vous offrir davantage d’indépendance au couchage, idéal pour celles et ceux qui aiment prendre des positions confortables en allant se coucher. Si vous êtes allergique aux acariens, il existe sur le marché de nombreux fabricants qui proposent un traitement spécifique de la literie, cumulant généralement les antiacariens et antibactériens, notons tout de même qu’une grande majorité des matelas du marché sont traités de manière plus ou moins efficaces.

 

Des matelas pour tous les goûts

Et oui, même les matelas sont concernés et il en existe désormais pour tous les gouts. Fini le matelas blanc en coton de chez mamie gâteau et à nous les teintes vives, les couleurs chatoyantes, et finitions dépareillées, à rayures, bicolores, avec des motifs et des paillettes…euh non le je m’égare mais c’est à n’en pas douter, les fabricants s’en sont donnés à cœur joie et vous trouverez sans aucun problème une finition digne de votre intérieur, quitte à sortir des sentiers battus.

 

De la technologie de pointe au cœur de votre matelas

Vous trouverez au cœur de votre matelas de nombreuses technologies qui ont étés pour la plupart conçues uniquement dans le but de favoriser l’endormissement, le confort et votre sommeil. Parmi les dernières en date, vous trouverez la thermorégulation, pour éviter la transpiration et les gros coups de chaud. Les matelas hypoallergéniques, s’adaptent et sont idéaux pour les personnes ayant une peau sensible. Les matelas de nos jours sont bien plus qu’un simple bout de mousse, ils sont les réels acteurs de nos nuits et vous offrent un confort et des avantages différents suivant la technologie embarquée. Ne négligez plus la lecture des fiches descriptives avant de faire le choix d’un nouveau matelas, cela peut en valoir la peine !

 

les differentes technologies utilisées pour la fabrication d'un matelas

 

Tester avant d’acheter, est-ce indispensable ?

Si vous avez choisi d’acheter votre matelas par internet, il ne vous sera malheureusement pas possible, sauf offre spécifique, de tester votre matelas avant de sortir la carte bleue. Ce qui est dans ce cas néanmoins possible, c’est de, lorsque le commerçant le propose (ce qui est généralement le cas) de renvoyer le matelas après une période de test pouvant aller jusqu’à 30 jours dans l’éventualité où il ne vous conviendrait pas. Dans ce cas, attention à bien vérifier si le commerçant s’occupe lui-même de charger un transporteur de lui renvoyer le matelas car les frais de transport peuvent rapidement devenir élevés. Comptez jusqu’à 300€ suivant le transporteur pour faire transiter un matelas à travers la France. A contrario, la solution idéale est de vous déplacer directement en boutique pour tester votre futur compagnon de sommeil. Pour cela, tester la fermeté de ce dernier en ne s’appuyant que légèrement ne suffit pas, n’hésitez pas à vous allonger dessus et tentez de passer votre main entre le matelas et votre colonne vertébrale. Si vous y parvenez. Si en prenant appui sur votre coude le matelas s’enfonce, cela signifie clairement qu’il n’est pas assez ferme. Si vous avez l’habitude de dormir sur le côté, prenez garde à ce que votre colonne vertébrale ne se torde pas, il en va de votre santé et ce n’est pas un point à négliger. Dans le cas où vous envisagez l’achat d’un lit conjugal, n’hésitez pas à le tester à deux, cela confirmera ou infirmera le futur confort de vos nuit et l’indépendance des couchages.

 

Quand faut-il envisager de changer son matelas ?

Généralement, au bout de 10 ans de bons et loyaux services et si vous avez tendance à vous réveiller avec un mal de dos ou que la forme de votre corps reste incrustée dans votre matelas, dites-vous qu’il est grand temps de penser à économiser pour envisager l’achat d’une nouvelle literie. Si votre sommier est récent et vous semble adapté à vos besoins, le simple changement du matelas sera nécessaire et un modèle de qualité équivalente, voire légèrement en dessous devrait convenir. Si vous possédez un sommier à croisillons ou à lattes fixes, engagez votre budget dans le sens d’un matelas de qualité supérieure, il en est de même si vous envisagez de poser votre matelas à même le sol, ne sachant que dans ce dernier cas, il s’usera beaucoup plus rapidement qu’avec un sommier.

L’hygiène est également à prendre en compte car je ne vous l’apprends pas, la nuit nous transpirons et cela représente tout de même environ 175 litres de transpiration sur l’année ! Les traitements antibactériens, passé 10 ans, n’offrent plus qu’une maigre efficacité voir sont devenus totalement inefficaces. C’est aussi un critère à prendre en compte lorsque vous envisagerez ce changement.

 

Pensez à l’entretien de votre matelas

Entretenir votre matelas est important pour votre confort non seulement mais aussi pour préserver sa longévité. Dès les premiers mois d’utilisation, il faudra penser à retourner le matelas tête et pieds toutes les deux semaines environ puis, idéalement, une fois tous les 3 mois. Cela auras pour but de stabiliser la déformation des matériaux souples qui au fil du temps, viendrons épouser les formes de votre corps et favoriser vos nuits de sommeil. Certains matelas sont climatisés, cela veut dire qu’ils utilisent généralement une garniture de laine, plus chaude, pour la face hiver et une garniture de mousse ou de coton, plus aérée, pour la face été. Pensez à les retourner aux changement de saison ! cela se fait généralement au début du mois d’avril et d’octobre. Nous vous conseillons aussi de protéger votre matelas à l’aide d’une alèse lavable. Et n’hésitez pas non plus, lors du changement de vos draps, à passer l’aspirateur sur votre matelas pour vous débarrasser des poussières et des acariens. Pensez à le faire c’est une chose, mais le faire régulièrement c’est assurer une durée de vie plus longue à votre matelas.

 

Des accessoires pour votre literie

En plus de votre sommier et de votre matelas, pensez aux accessoires comme le traversin, les oreillers et le linge de lit qui contribuent également au confort de vos nuits de votre sommeil.
Une grande partie des Français, 70% pour être exact, utilisent un oreiller. Malgré tout, saviez-vous que si vous dormez sur le dos cela est déconseillé ? Pour cela votre oreiller doit être de qualité et utilisé de manière à vous éviter d’avoir cette sensation de tête lourde, trop souvent responsable de ce maudit torticolis au réveil que nous avons tous connu un jour ou l’autre. Avoir le cou et la tête alignés est nécessaire pour la décontraction musculaire, il est pour cela fortement conseillé de choisir un oreiller adapté à vos habitudes.
Si vous dormez sur le côté, un oreiller ergonomique en latex est conseillé, cela prendra en compte la forme de votre cou et favoriseras ainsi son soutien. Comme solution alternative, il existe également dans le commerce des sommiers articulés qui pourrons vous affranchir l’utilisation d’un oreiller.
Pour votre confort, faites le choix d’une couette légère et respirant, le plus gros défaut des couettes est en effet de créer une enveloppe d’air chaud, voir trop chaud qui peuvent dans certains cas aller jusqu’à vous faire vous réveiller et casser votre nuit. De manière générale, favorisez les matières et fibres naturelles qui offrent un côté respirant que les fibres synthétiques n’ont pas.

Avatar

Author: J.Cardano

Rédacteur et responsable de la publication pour le site Job'Innovation - News

Share This Post On